Ma petite entreprise sur le Web

Internet pour les TPE, PME, associations, indépendants, artistes, et petites structures.

Un site web pour quelques Euros avec WordPress.com : qu’en attendre et comment s’y prendre ?

| 2 commentaires

Rien n’est jamais sans conséquences, en conséquence rien n’est jamais gratuit

– Confucius

imageJ’ai créé une agence dont le métier est de vendre des sites Web, et pourtant je vais écrire un article vous encourageant à réaliser vous-même votre site, si vous en avez le temps et l’envie. Je suis tombé sur la tête, profitez-en !

Quelle ambition pouvez-vous vous fixer ? A moins d’y consacrer un temps démesuré, vous n’obtiendrez pas un site parfait ni complexe, mais si vous faites bien les choses, cette première version de votre site Internet vous sera déjà très utile. Et, si vos besoins sont limités, peut-être que vous n’aurez pas besoin d’aller plus loin.

Réaliser son premier site n’est pas nécessairement compliqué, mais il y a des erreurs à éviter, des écueils classiques. Des dizaines de solutions gratuites ou pas chères qui s’avèrent déçevantes, d’autres sont purement et simplement des pièges.

Les bonnes solutions, celles que vous pouvez utiliser en toute confiance, auront leur place dans ce blog.

En attendant d’avoir recensé toutes les bonnes formules, je vous propose une première solution. Elle n’est pas très originale, mais elle fonctionne, elle a déjà donné d’excellents résultats pour des milliers de structures ou indépendants qui l’ont utilisée, et surtout, elle est suffisamment standard pour que, si un jour vous souhaitez passer à un projet de plus grande envergure, vous puissiez être sûr de pouvoir récupérer tout le travail effectué.

Je pars de l’hypothèse que vous n’y connaissez rien en Web, en informatique, en développement. Bref, que vous êtes nul. Si ça n’est pas le cas et que vous  êtes un peu « geek », alors les possibilités sont tout de suite plus larges. Mais nous en reparlerons une autre fois.

Totalement gratuit : pourquoi il ne faut pas

Si vous effectuez une recherche Google sur « site Web gratuit« , vous obtiendrez 77 millions de résultats : les solutions pour créer un site Internet sans bourse délier sont nombreuses. On peut citer :

  • Blogger, le service de blogs de Google
  • WordPress.com, la plateforme d’hébergement de blogs la plus connue de la planète
  • Les pages perso de votre hébergeur (Orange, Free et les autres)
  • Ou encore, Amen, Multimania, 123siteweb, mapage.fr
  • Il y a aussi ceux qui, comme 1 and 1, l’hébergeur de ce site, proposent leur solution de site gratuit… le premier mois.

Est-ce une bonne idée d’utiliser ces solutions pour créer le site de votre activité ? A priori non, pour une simple et bonne raison : aucune de ces solutions (à ma connaissance) ne vous permet de disposer de votre propre nom de domaine.

Au début, cela ne vous paraîtra pas très grave qu’on trouve le site web de votre entreprise (appellons-la Tartempion) à l’adresse tartempion.blogger.com, ou tartempion.wordpress.com. Mais si vous souhaitez sérieusement réussir sur le Web, il faudra un jour vous résoudre à acheter au moins votre nom de domaine.

Il n’est pas compliqué techniquement de changer l’adresse d’un site, après avoir acheté votre nom de domaine. Mais cela entraîne des complications dont il faut mieux se passer, d’autant plus qu’un nom de domaine, ça ne coûte presque rien..

Commencer par une offre simple avec votre nom de domaine, pour quelques Euros par an

Le prix pour l’achat d’un domaine ? Quelques Euros. Alors pourquoi s’en priver ? Chez WordPress.com, par exemple, il vous en coûtera 13 Euros par an pour disposer de votre propre nom de domaine. Et pour 99 Euros par an, vous bénéficierez de nombreuses fonctionnalités (personnalisation avancée, espace disque supplémentaire).

Mon conseil : wordpress.com

Beaucoup d’offres similaires existent, mais si je prends WordPress pour exemple, c’est parce que l’outil de publication que vous utiliserez chez WordPress.com (et qui porte le doux nom de… WordPress), est tout simplement l’outil le plus utilisé au monde par les créateurs de sites web. En effet, vous pouvez utiliser WordPress pré-installé chez WordPress.com, ou bien télécharger WordPress (c’est gratuit !) pour l’utiliser chez l’hébergeur de votre choix. Une option qu’ont retenue des dizaines de millions de créateurs de sites.

Bref : tout le monde utilise WordPress, tous les webdesigners le connaissent à fond, et si un jour vous avez besoin d’aide, vous trouverez quelqu’un pour vous aider. Rien que pour ça, WordPress est le premier choix qui me vient à l’esprit.

Bref : pour se mettre à l’eau, je recommande vivement WordPress. L’avantage de démarrer sur wordpress.com, c’est que vous n’avez même pas besoin de savoir l’installer ou le configurer. Ni même de savoir parler anglais, puisque le site existe en version française à l’adresse : http://fr.wordpress.com/

Ce qui vous attend…

Une fois inscrit, l’aventure commence : il faut lire attentivement la documentation, se familiariser, choisir un thème (parmi une cinquantaine) puis le configurer, et, enfin, rédiger les pages de votre site.

Honnêtement, la partie « configuration » est à la portée de n’importe qui. Si vous débutez vraiment, vous y passerez tout de même quelques heures, voire quelques jours avant d’être satisfait du résultat. N’hésitez pas à vous faire aider.

Le plus difficile, surtout si vous n’avez pas la fibre, c’est de rédiger, d’organiser vos pages, de savoir ce que vous devez dire. Cela prend du temps, et il est souvent plus facile de confier cette tâche à quelqu’un qui a un regard extérieur.

Evidemment, si vous êtes bloqué, vous pouvez toujours vous adresser à une excellente agence  comme la mienne (lesmotspourleweb), qui vous accompagnera, ou fera le travail pour vous. Mais cet article est consacré aux sites gratuits, pas aux agences. Alors quelques conseils pour réussir la première version de votre site :

Quelques conseils pour la première version de votre site Web

Pour commencer, une check-list des choses à regarder en priorité :

  • MOBILITE : Choisissez un thème compatible avec toutes les tailles d’écran : ordinateurs, tablettes, téléphones. Le mot magique est : « responsif ». Un thème responsif s’adapte à la largeur de l’écran et reste lisible dans toutes les situations.
  • STATISTIQUES : N’oubliez pas d’activer les statistiques. WordPress.com en propose, mais l’outil le plus complet, utilisé par presque tout le monde, est Google Analytics. C’est un outil gratuit et facile à installer. N’hésitez pas à vous plonger dedans et à vous faire aider.
  • SIMPLICITE : A moins d’être un artiste, restez sur un thème simple; à moins d’être journaliste ou écrivain, rédigez des pages simples et courtes, contentez-vous des informations essentielles.
  • IMITATION : Si vous manquez d’idées, allez voir ce que font vos concurrents, ou bien inspirez-vous des sites qui vous plaisent.
  • ACTUALISATION : Si vous le pouvez, ajoutez des news régulièrement à votre site. C’est un facteur important pour être bien classé par Google et obtenir davantages de visites.
  • PUBLICITE : Parlez du site autour de vous, imprimez l’adresse sur vos cartes de visite. Montrez-le à vos amis, à vos clients, à votre famille; recueillez des avis.
  • IMAGES : Il est très facile d’ajouter des images à un site WordPress. Profitez-en; toutes les études montrent qu’un site habilement illustré a plus d’impact.
  • INFOS IMPORTANTES : on oublie souvent l’essentiel. N’oubliez pas de donner vos coordonnées, votre adresse, vos horaires d’ouverture, les infos pratiques qui peuvent aider vos clients / partenaires / prospects à mieux utiliser vos services.

Quels résultats attendre ?

Un premier support de communication

Je suis convaincu qu’un site présentant vos services de manière simple et lisible est déjà très utile. (voir mon article Pourquoi avez-vous besoin d’un site Internet ?). Il servira de support aux internautes qui vous connaissent déjà, à ceux qui ont entendu parler de vous et sont à la recherche d’une information précise. A ce stade, en termes de résultats, n’attendez pas davantage (sauf si vous êtes mondialement connu, ou que vous achetez une campagne publicitaire en prime time sur une chaîne nationale).

Un apprentissage

Mais la vertu principale d’un site web, à ce stade, est de vous permettre de mieux comprendre où vous mettez les pieds, de vous poser les bonnes questions, de voir quels résultats vous obtenez, les commentaires reçus. Et tant mieux si, déjà, une petite accélération de votre chiffre d’affaires se fait sentir.

Après quelques semaines ou quelques mois, la première version de votre site Web vous conviendra peut-être parfaitement, et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Ou bien vous commencerez à vous sentir un peu frustré et limité… vous commencerez à avoir envie d’un site plus à la hauteur de vos attentes. Et là, le fait d’avoir une première expérience vous sera une aide précieuse pour aller plus loin, soit par vos propres moyens, soit en faisant appel à un prestataire dont l’expérience et les conseils peuvent vous faire gagner du temps et de l’argent. Mais ceci est une autre histoire.

Pour l’instant, si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cet article, c’est la suivante : ceux d’entre vous qui n’ont pas encore de site Web n’ont aucune excuse pour ne pas s’y mettre immédiatement !

 

 

 

 

 

2 Commentaires

  1. Hello! cette fois-ci je laisse un commentaire car je passe souvent sur ton blog et je le trouve très bien fait! je lance moi aussi un blog et j’aimerais qu’il soit aussi bien 🙂 a bientôt

    • Merci du compliment.
      C’est un blog tout simple, j’ai utilisé un thème tout fait, et simplement changé les polices de caractère et la couleur des liens. Temps de travail pour les modifications : à peine plus d’une heure 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :