Ma petite entreprise sur le Web

Internet pour les TPE, PME, associations, indépendants, artistes, et petites structures.

Transition Numérique Plus : pour aider les TPE-PME dans leur transition numérique

| Un commentaire

pme_transition_numeriqueMachin incompréhensible ? Nouvel organisme à la c.. qui ne donnera aucun résultat  ? Bonne idée ? Résultats à venir ?  Opportunité à saisir ? Difficile à ce stade de savoir ce qui sortira de l’initiative gouvernementale « Transition Numérique Plus ». 

Cette association a été lancée le 13 mars par Fleur Pellerin, ministre des PME (son titre exact pour ceux qui veulent tester leur mémoire : Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique).

J’ai l’air de me moquer, mais ce que dit Fleur Pellerin est tout à fait clair et plein de bon sens. Elle ne m’en voudra pas de reproduire in extenso son « mot d’introduction » :

« Le numérique est un des leviers les plus importants pour améliorer la compétitivité des PME et contribuer au redressement productif du pays. [J’approuve]
Si les technologies et les solutions ont beaucoup progressé, elles restent cependant complexes pour beaucoup de chefs d’entreprise. Leur montée en compétence est donc un pré-requis pour libérer véritablement le potentiel du numérique des entreprises. [C’est la raison pour laquelle je fais ce blog. Fleur, nous sommes d’accord]
Le programme « Transition numérique » vise précisément à accompagner les cadres et entrepreneurs dans leur découverte et leur adoption des usages numérique d’aujourd’hui en mobilisant tous les partenaires, publics et privés, qui travaillent dans ce sens.
Nous encourageons les industriels et les institutionnels à se mobiliser au coté du Ministère au sein de « Transition Numérique Plus » car c’est bien chez eux que réside l’expertise et les savoir faire, notamment sur les usages émergents. C’est une des clef de le réussite de ce programme innovant, ambitieux et prometteur.  [Ca devient plus, euh.. institutionnel, mais allons-y : applaudissons, il ne faut pas bouder son plaisir]»

Bref, si on résume, cette initiative, qui s’inscrit dans un programme gouvernemental plus large et ambitieux de développement du numérique, va servir à former des conseillers au numérique qui seront présents dans les instances consulaires et régionales (CCI, chambres des métiers) pour donner des conseils et aider les TPE.

En somme, même si je suis par nature perplexe devant les initiatives de ce genre, je me dis que la moindre des choses est d’accorder à celle-ci le bénéfice du doute. Conclusion : ma-petite-entreprise-sur-le-web va suivre attentivement les développements de cette idée portée par de très bonnes intentions et  handicapée par un nom, euh, hum… pas très évocateur, pour rester diplomate.

Pour aller plus loin : 

 

 

Pour des analyses plus fouillées, trois articles détaillées sur le blog d’Olivier Ezratty, à lire si vous avez un peu de temps :

 

 

Un Commentaire

  1. Ping : A lire, interview de Laurent Pontégnier, délégué général d'ATN+ - Ma petite entreprise sur le Web

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :