Ma petite entreprise sur le Web

Internet pour les TPE, PME, associations, indépendants, artistes, et petites structures.

Combien de temps pourrez-vous encore les ignorer ? Une introduction aux réseaux sociaux

| 2 commentaires

Selon l’étude « les TPE françaises et les nouvelles technologies » réalisée en septembre 2012 par l’institut Think, seules 36% des TPE disposent d’un site web, et 8% d’entre elles sont présentes sur les réseaux sociaux.

C’est un véritable gâchis. Les réseaux sociaux sont un moyen simple et peu coûteux pour améliorer votre marketing, élargir votre horizon, développer votre business et de promouvoir votre site web.

Petite introduction pratique…

Pourquoi est-ce important ?

Les réseaux sociaux peuvent contribuer de manière efficace à :

  • Créer de la notoriété / consolider votre visibilité,
  • Retrouver vos clients et rester présent à leur esprit en leur diffusant des informations utiles,
  • Attirer des prospects, acquérir de nouveaux clients,
  • Recruter, trouver des partenaires et des sous-traitants,
  • Organiser des événements,
  • Provoquer des achats impulsifs,
  • Développer ou améliorer votre image,
  • Se faire connaître sur de nouveaux territoires,
  • Augmenter le trafic vers votre site web (vraiment très efficace),
  • Améliorer le référencement naturel de votre site (c’est l’un des moyens les plus efficaces),
  • Gérer votre relation client

Bref, en s’y prenant bien, on peut vraiment obtenir des résultats spectaculaires. Voyons cela.

Les contraintes

Le tableau est presque idéal, mais il y a une grosse contrainte : les réseaux sociaux peuvent être très chronophages, au moins au début.

En effet, dans les premiers temps, il faut à la fois prendre la mesure de son réseau, le connecter, maîtriser les outils, prendre l’habitude de poster régulièrement des informations, mesurer les résultats, adapter ses objectifs, affiner sa stratégie.

Une fois l’apprentissage passé, les choses deviennent plus claires, et on devient beaucoup plus efficace (et généralement, les premiers résultats obtenus sont des encouragements à poursuivre sur cette voie).

Si vraiment vous n’avez pas le temps, faites-vous aider (cela fait partie de mes activités, je ne vais pas vous dire le contraire), mais je suis convaincu que si vous prenez le temps d’effectuer ce travail vous-même, vous ne le regretterez pas : vous apprendrez plein de choses sur votre image, votre marketing et la stratégie à adopter.

Une fois le système en place, faire appel à un spécialiste qui pourra vous aider à aller plus loin et prendre les choses en mains peut être une excellente idée. Mais le résultat sera d’autant plus probant que vous aurez au préalable mené vous-même la réflexion.

Comment s’y prendre ?

La démarche n’est pas complexe, mais elle est importante. Partir dans tous les sens est une dépense d’énergie inutile.

1 – Se fixer des objectifs

Vous pouvez les choisir parmi la liste ci-dessus, puis les quantifier éventuellement.

2 – Brainstormer pour trouver des idées de contenus et de messages.

Quelques exemples pour vous mettre sur la piste :

  • Nouveaux produits, nouveaux services
  • Comment j’ai aidé ce client
  • Photos de réalisations
  • Partage de connaissances professionnelles
  • Offres d’emploi et de stage
  • Annoncer un recrutement
  • Offres spéciales, promotions
  • « sondage express » : demander l’avis de votre réseau sur une question récurrente, importante, qui va les faire réfléchir et les inciter à participer à la conversation
  • Annoncer un événement
  • Montrer son savoir-faire
  • Prix, remerciements,
  • S’adresser aux débutants
  • Annonces de partenariats, contrats remportés
  • Valoriser les partenaires et interlocuteurs que l’on souhaite privilégier

3 – Choisir les bons réseaux

La documentation est abondante; nous allons rester simples. En quelques mots, l’essentiel à savoir sur chacun des grands réseaux :

Facebook : Pour s’adresser au grand public essentiellement. Possibilité de promouvoir sa page via des publicités ciblées.

Twitter : Idéal pour se positionner comme expert, pour cibler les influenceurs, journalistes, référents, prestataires, fournisseurs, etc.
Assez efficace pour recruter également.
Une bonne stratégie Twitter consiste à avoir une liste de « cibles » (partenaires et/ou clients potentiels) que vous suivez et avec lesquels vous souhaitez engager une conversation.

LinkedIn et Viadeo : Deux réseaux sociaux à orientation professionnelle, très efficaces pour ceux qui ont une activité de vente ou de services aux entreprises, et également pour recruter.

Viadeo est en français et nettement plus « national », mais d’après pas mal d’études LinkedIn semble plus puissant et plus efficace.

Conseils pour vraiment réussir

Le conseil essentiel : n’oubliez pas d’écouter. Vous avez des choses à dire, mais pour être dans le ton et gagner en efficacité, prenez le temps de voir ce que les autres disent, d’analyser leurs messages et d’imiter ce qui vous semble intéressant.

Soyez présent, mais pas bavard : il faut fournir de l’information de manière régulière, mais garder à l’esprit que chacun de vos messages doit avoir un objectif, être utile, contribuer au projet. Dans le doute sur la pertinence d’un message, abstenez-vous.

Mettez à jour régulièrement vos profils, vos biographies, listes de projets et de compétences… Ca prend du temps mais c’est vraiment important que les internautes trouvent de l’information à jour partout où vous êtes présent. Mieux vaut ne pas avoir de profil sur un réseau, qu’avoir un profil en friche ou mal entretenu.

Adaptez votre site Web (lien vers vos réseaux sociaux, boutons de partage, etc.).

N’oubliez pas d’être présent sur sites thématiques (doctissimo, tripadvisor, cityvox, lafourchette, 123presta, devis-presto, etc…) ou de localisation (Foursquare, dismoiou) selon votre activité (restaurant, tourisme, kiné, hotellerie, bâtiment, etc…). Pour certaines activités, cet aspect est encore plus important que les réseaux sociaux.

Pensez local : visez les cibles proches de chez vous, surveillez les concurrents, connectez-vous avec les organismes (CCI, votre banque, etc.) qui font partie de votre écosystème.

Pensez global : écoutez les experts du monde entier, demandez-vous comment vous pouvez intéresser des clients lointains, trouver des fournisseurs à l’étranger…

2 Commentaires

  1. Ping : Un fan sur Facebook = 174 Dollars - Ma petite entreprise sur le Web

  2. Ping : e-commerce : les internautes s'informent peu sur les réseaux sociaux - Ma petite entreprise sur le Web

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :