Ma petite entreprise sur le Web

Internet pour les TPE, PME, associations, indépendants, artistes, et petites structures.

Rédaction de contenus ou achat de mots-clés ? Petit calcul de rentabilité (Episode 1)

| Un commentaire

Pour la plupart de mes clients, créer des contenus à destination de leur site web représente avant tout une dépense.

Une dépense utile, certes, mais une dépense.

Et une dépense, ça coûte cher. Et ça rapporte combien, créer du contenu ? Pour attirer des internautes sur son site, n’est-il pas plus intéressant de se concentrer sur les liens sponsorisés ?

J’ai essayé de bricoler un petit calcul cet après-midi pour répondre à la question de manière chiffrée. Un petit calcul que chacun peut faire à partir des données statistiques de base de son site. Les experts en statistiques vont tiquer, mais je ne suis pas à la recherche de la rigueur extrême.

Les resultats sont intéressants. Restez avec moi…

La situation de départ

Prenons un site de taille moyenne, et avec un trafic modeste (à quelques arrondis près, il s’agit du site de mon agence, lesmotspourleweb)

  • 500 « unique page views » par semaine (unique page views : on ne compte pas lorsqu’un visiteur passe deux fois sur la même page)
  • 210 sur la page d’accueil.
  • Donc : 500-210 = 290 unique page views par semaine sur les pages intérieures de mon site
  • Mon site comporte 65 pages
  • Chaque semaine, une page de mon site est donc visitée en moyenne 4,5 fois  (290/65 = 4,5)

Pourquoi j’enlève la page d’accueil ? Parce qu’elle est à part. Elle capte près de la moitié du trafic, elle a un rôle de navigation et d’orientation autant que de communication, et elle complique l’analyse. Je l’ai déjà dit : il s’agit d’un calcul rapide, qui ne se veut pas exact mais doit nous donner un ordre d’idées.

Maintenant, comparons les deux méthodes principales pour augmenter son trafic

Première méthode : l’achat de mots-clés

Combien me coûterait un clic si j’achetais des mots-clés sur Google ? Pour répondre à cette question, je me suis rendu sur le service Google Adwords, j’ai demandé à ce sympathique service d’extraire les mots et expressions les plus représentatives de mon site (il fait ça tout seul), puis j’ai fait la moyenne des coûts au clic de la petite centaine de mots-clés obtenus. J’arrive à un coût au clic moyen de 3,2 Euros.

Pour ceux qui ne comprendraient pas ce jargon cela signifie que si j’achète de la publicité sur Google, je devrai débourser 3,2 Euros à chaque fois qu’un internaute clique sur un lien pour venir sur mon site.

Je peux donc acheter, par exemple 100 clics supplémentaires pour 320 Euros. Soit 100 visiteurs.

Seconde méthode : Création de pages supplémentaires

Admettons que je crée 10 pages supplémentaires sur mon site. Une fois les pages référencées par les moteurs de recherche, elles seront visitées chacune 4,5 fois par semaine (si elles sont de la même qualité que mon site actuel, et si mon site ne change pas par ailleurs).

Donc, à chaque fois que je crée 10 pages supplémentaires, je génère 45 visites hebdomadaires en plus sur mon site.

Et je dépense, si on part sur l’hypothèse d’un coût à la page de 120 Euros, une somme totale de 1200 Euros.

Le bilan de ma première semaine est clairement en faveur des mots-clés : d’un côté 100 clics pour 320 Euros; de l’autre 45 clics pour 1200 Euros.
Et encore, sans tenir compte du fait que les moteurs de recherche vont mettre un peu de temps à indexer mes nouvelles pages.

Là où ça devient intéressant

Si vous êtes encore là, merci. C’est là que les choses prennent forme : dressons un petit tableau, pour voir la progression dans le temps de notre calcul précédent

Nb de semaines 1 3 12
Coût rédaction 10 pages  1200 € 1200 € 1200 €
Coût achat mots-clés 144 € 432 € 1728 €
Pages vues 45 135 540

Conclusion : sur une période de 3 mois, notre investissement rédactionnel de 1 200 Euros est plus performant qu’une campagne adwords de 1728 Euros pour un même apport de trafic de 540 pages vues. 

Poursuivons le raisonnement : l’investissement de 1200 Euros est à rendement durable : chaque semaine, tant que les contenus seront en ligne, ils généreront 45 pages vues supplémentaires.

A l’inverse, l’apport de trafic généré par l’achat de mots-clés est temporaire : chaque nouveau visiteur a un coût.

Bref, à long terme, il n’y a aucun doute : le contenu coûte beaucoup moins cher pour un résultat bien meilleur.

Si l’on ajoute à cela

  • qu’un site plus riche est bon pour l’image de votre entreprise,
  • que la publication régulière de contenus est un ingrédient essentiel d’une présence réussie sur les réseaux sociaux,
  • que le travail consistant à créer des contenus vous oblige à maintenir une expertise essentielle à votre crédibilité,
  • que, si vous achetez des mots-clés et que vous voulez que ça serve à quelque chose, il faudra bien tôt ou tard écrire des choses intéressantes sur votre site,

… cela fait autant d’arguments qui viennent s’ajouter à l’argument financier.

Cela ne signifie pas que l’achat de mots-clés est un acte inutile. Au contraire, bien utilisée, cette technique peut représenter un investissement intéressant. Et puis elle a l’avantage de donner des résultats rapides : dès le lancement de la campagne, les internautes arrivent. La stratégie de contenus prend beaucoup plus de temps, et les résultats sont moins visibles.

En tout cas, nous avons la réponse à notre questions : créer des contenus est un investissement intéressant.

La question suivante, évidemment, est : combien ça rapporte, tout ça ? A quoi ça va me servir d’avoir 500 pages vues de plus ? Réponse demain.

 

 

 

Un Commentaire

  1. Ping : Rédaction de contenus ou achat de mots-clés ? Petit calcul de rentabilité (Episode 2) - Ma petite entreprise sur le Web

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :